[Le digital maintient son niveau de croissance – ETUDE – lADN]

Avec une progression de 3% au 1er semestre 2014, la communication « online » serait selon lObservatoire de l’e-pub, l’unique segment du marché publicitaire à connaître la croissance pour atteindre 1,440 milliards d’euros nets de chiffre d’affaires.Boostée par les usages, la part du digital dans les dépenses medias continue sa progression pour représenter aujourd’hui 24 % du total vs 22% pour l’ensemble de l’année 2013 : lObservatoire réalisé par le SRI, lUdecam et PWC révèle cependant que l’affiliation affiche une décroissance à -9% et atteint un montant total de 106 millions d’euros nets alors que les comparateurs total de 64 M€ nets et l’emailing total de 51 M€ nets baissent respectivement de 5% sur le premier semestre.Le « Display », deuxième segment en valeur, connaît une croissance dynamique. Avec une progression de 4%, il représente un chiffre d’affaires net de 394 M€, soit 27% du marché de la publicité online en France, réparti entre display classique 67% du display, pour 264 M€, display vidéo 23% du display pour 91 M€ et opérations spéciales 10% du display, pour 39  M€. La mutation du display se confirme en 2014 avec de fortes croissances observées sur le mobile, le RTB et la vidéo.Les dépenses publicitaires sur mobile s’accélèrent en France au 1er semestre 2014 sous l’impulsion combinée du search et du display, à +61 % vs le 1er semestre 2013, et représentent 136 M€ nets investis. Le mobile représente désormais 10 % des investissements publicitaires digitaux +4 points vs S1 2013. Le display mobile augmente de 60% vs le 1er semestre 2013 58% pour les smartphones et 69% pour les tablettes.   Le poids de l’achat display en RTB représente 84,7 M€ au 1er semestre, soit 22% du display et une croissance de 49% vs le 1er semestre 2013.

viaLe digital maintient son niveau de croissance – ETUDE – lADN.